Accoucher après le terme : tout savoir

A la une

Famille 2.0https://famille2point0.com
famille 2.0 est un magazine dédié à la famille moderne africaine.

Après combien de jours parle-t-on de dépassement de grossesse ?

Une grossesse normale correspond à 41 SA (semaine d’aménorrhées). Lorsqu’elle dépasse cette période d’une semaine, on parle de grossesse prolongée. Au-delà de ces une semaine, il s’agit donc d’un dépassement de grossesse. Ce dépassement peut créer des complications ce qui devient une grossesse à risque. A partir de ce moment, une surveillance nécessite avec une possibilité de déclenchement.

Causes et risques

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine d’un dépassement de grossesse :

  • L’origine et l’ethnie
  • Le premier accouchement
  • Le poids
  • L’âge de la maman

Lorsqu’une grossesse a dépassé le terme, les risques de morbidité fœtale sont plus élevés :

  • Manque de liquide amniotique
  • Anomalie du rythme cardiaque

Les nouveau-nés nés après terme présentent un risque augmenté de complications neurologiques, de troubles du développement psychomoteur, d’infirmité motrice cérébrale…

accouchement aprés terme

Déclencher ou pas ?

A partir de la 41 Semaine, une surveillance accrue est engagée. un monitoring afin de surveiller le rythme cardiaque fœtal et ainsi de pouvoir déceler une éventuelle souffrance fœtale, une échographie pour vérifier les dimensions du bébé, la quantité de liquide amniotique, la qualité du placenta.

Si à plus de 7 jours, l’accouchement n’a pas lieu, le médecin peut alors décider de le déclencher.

Le médecin commencera par vérifier le col utérin de la maman afin de choisir la méthode adéquate.

Les méthodes de déclenchement

Il existe plusieurs méthodes de déclenchement :

  • Décollement des membranes : elle est utilisée lorsqu’il n’y a pas de danger pour le fœtus ou la maman. A l’aide de son doigt, le praticien décollera le fœtus du col. Cependant cette méthode est de plus en plus abandonnée car réputée très douloureuse
  • Injection d’ocytocine : l’ocytocine permet à l’utérus de se contracter ce qui va déclencher l’accouchement.
  • Tampon ou gel de prostaglandines : si le col de la femme n’est pas favorable, des tampons ou gel de prostaglandines peuvent être insérés,
  • Moyens mécaniques (sonde de Foley, le ballonet)

La méthode choisie dépend de l’état du col utérin.

Le nouveau-né qui nait après terme et a inspiré du liquide méconial peut subir une aspiration, une intubation, une ventilation au masque…

Les méthodes dites naturelles

En Afrique, les mamans ont très souvent des méthodes pour faciliter l’accouchement (miel, citron). Mais vaudrait mieux consulter le médecin. Car ses méthodes peuvent plutôt être dangereuses. Par contre les rapports sexuels (favorise la production d’ocytocine), le massage des mamelons peuvent être très utiles.

Cet article vous a aidé ? N’hésitez pas à le partager.

Découvrez l’article : comment tomber enceinte rapidement?

- Advertisement -spot_img

Laisser un commentaire

- Disponible -spot_img

Derniers articles

- Disponible -spot_img

Plus d'articles

- Advertisement -spot_img