Seins babouches, gros ventre : comment s’accepter après la grossesse ?

A la une

Famille 2.0
Famille 2.0https://famille2point0.com
famille 2.0 est un magazine dédié à la famille moderne africaine.

Seins babouches, vergetures, gros ventre : comment s’accepter après la grossesse ?

Témoignage de maman Anette

S’accepter aprés la grossesse :

« Je ne me reconnaissais plus. Moi qui étais si fine, avec de belles formes, j’avais désormais un ventre plein de vergetures, des kilos en plus, des seins affaissés.  Me déshabiller, regarder ce nouveau corps dans la glace, c’était juste un cauchemar !

Tout le monde me disait que je dois plutôt en être fière car c’est un corps qui a porté la vie, mais pour moi c’était juste une consolation hypocrite. Car à bien y regarder, on reste tous en admiration devant les femmes qui ont donné la vie mais qui n’en ont pas gardé les séquelles. »  Maman Anette.

Une réalité inévitable

C’est une réalité inévitable, au-delà de la magnifique aventure qu’est celle de porter son bébé et de donner la vie, la grossesse a aussi de nombreux revers.

Donner la vie pour plusieurs mamans à un prix : celle de voir ce magnifique corps qu’on a parfois tant aimé disparaitre pour laisser place à un nouveau corps qui n’est pas forcément le plus beau.

Vergetures, poids, seins qui s’affaissent, on doit dire adieu à ce ventre plat, ces seins ronds, cette jolie silhouette qui autrefois étaient nos atouts de séduction, qui nous faisaient nous sentir belles et ce n’est pas évident. Vraiment pas !

Tu te plains pourquoi ? Sais-tu qu’il y a des femmes qui rêveraient de donner la vie comme toi ?

C’est très souvent ce qui est martelé à la nouvelle maman dont personne ne comprend la souffrance intérieure.

Certaines mamans donnent la vie et ne subissent presque pas de dégâts ! On pourrait aussi rétorquer ça. Un autre point dont on ne parle pas très souvent : la sexualité.

Côté sexualité

Ce corps qu’on avait réussi à maitriser avec certaines lingeries pour séduire son homme s’est envolé. Ce qui fait que l’on peut avoir honte du regard de cette personne qui auparavant nous faisait nous sentir sexy.  Oui que personne ne vous fasse vous sentir coupable ou mal de ressentir ces gênes, ces peurs, ces hontes.

D’ailleurs beaucoup de celles qui vous conseillent l’ont ressenti et généralement soit elles ont réussi à la dépasser soit elles essaient de paraitre meilleures que vous alors qu’au fond, elles vivent la même souffrance.

Comment s’accepter aprés la grossesse?

Allaiter bébé au sein

Pour s’accepter aprés la grossesse, il faut savoir que les choses se feront progressivement et surtout qu’il y a toujours des possibilités d’amoindrir les séquelles ……

Accepter que ce soit une étape de la vie !

Quand vous étiez petite, vous n’aviez ni seins, ni hanches. A la puberté, il a fallu accepter tous les changements que le corps a subis.

La maternité c’est aussi une nouvelle phase où il faudra de nouveau accepter votre corps et apprendre à le réaimer. 

Pour ce faire, il faudra changer les mots que l’on emploie pour se décrire devant un miroir. Au lieu de répéter « je suis moche », dites-vous « J’ai subi pas mal de changement, je suis une maman »

Suivre sur les réseaux sociaux d’autres mamans

Evitez ces stars qui n’ont pas comme vous une vie de maman à gérer avec un tas de coach, d’aide et qui essaient de vous faire culpabiliser. Non suivez des mamans naturelles, qui acceptent leurs corps, qui partagent avec vous leurs astuces. Qui sont vraies ! Des mamans qui vous ressemblent. Elles sont tellement nombreuses que vous finirez par comprendre que c’est naturel.

Prendre soin de ce nouveau corps

Accepter son corps ne veut pas dire ne plus l’entretenir. Ça veut dire ne pas le condamner, l’aimer, le chouchouter. Pour vos seins affaissés, massez-les avec du beurre de karité pur. Ils ne deviendront pas plus gros, mais ils seront raffermis. Faites du sport pour rester en forme et tonifier votre corps.

Quant aux vergetures, renseignez-vous sur des huiles qui permettront d’atténuer progressivement la visibilité.

Une alimentation saine et équilibrée vous aidera à perdre quelques kilos (privilégiez donc les bouillons chauds aux couscous Nkui ou repas traditionnels lourds dont les mamans africaines aiment bien gaver leurs enfants)

Parlez avec votre homme

Généralement lorsque votre homme vous soutient dans ce parcours, c’est beaucoup plus évident. Mais lorsque ce n’est pas le cas, il faut avoir une discussion saine où vous lui poserez votre ressenti et ce que vous attendez de lui. S’il vous aime, alors il comprendra et vous aidera. Le fuir ou rester frustrée ne vous aidera pas.

Même s’il n’est vraiment pas évident de voir toutes ces métamorphoses, avec le temps il est possible de les accepter et d’atténuer celles que l’on peut. Mais surtout regarder ce magnifique être sorti de soi est une grande motivation.

Vous avez aimé cet article, lisez cet autre article sur comment vivre sa grossesse seule.

- Advertisement -spot_img

Laisser un commentaire

- Disponible -spot_img

Derniers articles

- Disponible -spot_img

Plus d'articles

- Advertisement -spot_img