Dois-je fouetter mon enfant ou pas?

0
1701
Le fouet pour punir un enfant?

Stop Stop stop !  On se calme. Il s’agit simplement de vous aider en tant que parent et non de prendre une décision à votre place.

Vous avez grandi avec des parents qui vous fouettaient, leurs parents les fouettaient. Tout le monde autour de vous fouette son enfant. Tant que ce n’est pas exagéré.

Cependant en écoutant les médias et d’autres mamans sur les réseaux sociaux parler de l’éducation positive, sans fouet, vous vous demandez si c’est juste un effet de mode ou si c’est réellement possible ?

Nous allons non pas prendre la décision à votre place, mais vous donner  des éléments de réponses qui vous aideront à faire votre choix.

Tout le monde autour de monde fouette son enfant pourquoi ne ferai-je pas la même chose ?

Que ce soit à l’école, avec les autres parents. Une petite bêtise et hop on prend le fouet et on « corrige » l’enfant. C’est la façon de faire autour.

Mais est-ce une raison de fouetter votre enfant ? Pour faire comme tous ceux qui sont autour de vous ? 

Avez-vous déjà essayé de regarder ailleurs pour voir ce qui s’y fait? Comment est-ce qu’ils corrigent leurs enfants ? Leurs enfants se portent-ils mal ?

Peut-être pensez-vous qu’il n’existe pas d’autres moyens de corriger un enfant et que le fouet est la seule manière ; Regardez sur Internet, fouillez et vous verrez plein d’autres façons de le corriger sans passer par le fouet.

On m’a fouetté et c’est pour cela que je suis devenue une bonne personne.

Vous pouvez aussi inverser le raisonnement. Est-ce que tous ceux qu’on n’a pas fouetté sont devenus de mauvaises personnes ? NON. Tout est une question de choix et non d’obligation.

Si fouetter était justement une solution de facilité ? Avouons-le. Sous le coup de la colère, prendre une chicotte et fouetter l’enfant c’est beaucoup plus évident que de garder son sang-froid, attendre et appliquer une correction.

C’est facile de se donner une justification c’est parce que. Envoyez-vous vos enfants dans la même école où vous avez fréquenté?

Les nourrissez-vous de la même manière que vous? Les parents ne sont pas parfaits. Ce sont vos enfants pas les leurs. Vous avez le droit de ne pas faire comme eux si vous en avez envie.

Le fouet c’est l’éducation africaine, la vraie. Celle des blancs  là rend les enfants têtus.

A regarder la télévision, les enfants des blancs sont très têtus. Très souvent vous entendrez raconter l’histoire d’une tata qui attend chaque vacances pour pouvoir venir corriger ses enfants au Cameroun. Car en Europe ce n’est pas permis ; C’est pourquoi les enfants des blancs sont si têtus. On leur permet tout. Ils sont des rois.

C’est vrai tout a un côté pervers. Mais ce qu’on ne raconte pas c’est qu’il y a plusieurs enfants qu’on a tellement fouetté qu’aujourd’hui ils n’ont plus peur de la chicotte et sont très têtus.

Des enfants que vous pouvez menacer et fouetter mais ils n’obéissent pas.

Ne comparez pas les éducations. Ce qui peut sembler invraisemblable ici l’est là-bas.

Ce n’est pas parce que vous avez décidé de ne pas fouetter votre enfant que vous allez le laisser vous marcher sur la tête non ! Il existe plusieurs solutions. Mais là encore c’est à vous de décider.

Je peux fouetter de temps en temps tant que je n’exagère pas.

“Une petite fessée de temps en temps ce n’est pas bien grave. Je ne suis pas comme les autres parents qui fouettent jusqu’à tuer leur enfant.  Posez-vous beaucoup de questions.”

Quelles sont les valeurs que vous souhaitez transmettre à votre enfant ?

Si vous souhaitez que vos enfants gardent dans son esprit que la violence ne résout pas les choses, ne lui démontrez pas que de temps en temps cela peut se faire. Parce que l’on le veuille ou non fouetter est un châtiment corporel.

Pourquoi fouettez-vous ?

Posez-vous cette question. Au moment où vous levez la main pour fouetter votre enfant. Est-ce que l’intention est de le corriger ou alors est-ce la colère du fait qu’il ne vous ait pas obéi?

N’est-ce pas la colère et la frustration que vous déversez sur lui ? Comment vous sentez-vous à l’instant où vous le fouettez ? Sentez-vous que vous le faites pour son bien ou pour vous débarrasser de la colère qui vous anime?

Si je faisais une bêtise, voudrais-je qu’on me fouette ? Comme me sentais-je lorsque l’on me fouettait ?

Ensuite, vous pourrez décider si oui ou non le fouet est une méthode que vous souhaiteriez utiliser.

Laisser un commentaire