Une épisiotomie se fait avec une anesthésie et pas autrement !

0
725
episiotomie

L’épisiotomie est une pratique très courante en milieu hospitalier. C’est une incision chirurgicale de la peau et des muscles du périnée (entre le vagin) d’environ 2 à 6 cm. Elle est pratiquée afin d’augmenter l’ouverture du vagin et faciliter le passage du  bébé.

Cas où l’épisiotomie est recommandée

Cette intervention est recommandée dans les cas suivants :

  • Le bébé est en position de siège.
  • La dystocie des épaules : les épaules du bébé restent bloquées dans le bassin après le passage de la tête.
  • Macrosomie (bébé de plus de 4KG).
  • Début de menace de déchirures grave du  périnée.

Très souvent, elle se fait en urgence pendant la grossesse d’où l’absence d’utilisation d’anesthésie quand bien même elle soit recommandée par les médecins.

Une fois que l’enfant est né, une suture doit être faite et c’est là où le problème se pose en Afrique. Beaucoup de sages-femmes décident de ne pas utiliser d’anesthésie locale parce que cela « augmenterait les saignements ». Ce qui n’est est en aucun cas prouvé.

Ce qu’en disent les sages-femmes

Maimouna Kangouté

D’après Maimouna Kangoute, présidente des sages-femmes de la côte d’ivoire  « Par expérience, nous avons constaté que lors d’une suture avec anesthésie, les femmes saignent abondamment. Lorsque les femmes saignent abondamment, le sang couvre les tissus de la peau. Ainsi la réparation de la peau ne peut être faite. C’est ce qui explique la suture sans anesthésie ». « Dans certains cas, poursuit-elle, les femmes supportent la douleur, car selon elles, la douleur de l’accouchement qu’elles ont déjà subie était plus intense. D’autres par compte exigent l’anesthésie ».

Elle continue en mentionnant aussi le manque de produit dédié à l’anesthésie serait aussi l’une des causes. Et pourtant de nombreuses femmes affirment ne même pas connaître l’existence de ce produit.

«  Je ne savais même pas que l’on pouvait anesthésier avant de pratiquer ce truc-là. Ça m’a traumatisé. Car bien plus douloureux que l’accouchement » Nous explique maman Odette qui a accouché dans une clinique de la place à Yaoundé.  De plus après vérifications, ce produit coûte à peine 2550 FCFA  (Lidocaïne) dans les pharmacies camerounaises. Donc pas aussi cher qu’on le prétend.

Nos conseils

Alors les mamans, vous avez le droit d’exiger qu’on vous administre une anesthésie avant d’effectuer la suture. Et contrairement à tous ces risques cités (le sang qui coule abondamment), ils sont très rares et très souvent dû à la manière de l’administrer. Et si d’aventure, vous vous rendez à l’hôpital pour un accouchement, prévoyez-le dans votre kit de Grossesse. Cela vous évitera tout désagrément ou toute justification lors d’une épisiotomie imprévue.

Sources : Naitre et Grandir, Christelle Achi (sage-femme), Dr Brice Mbakop

Laisser un commentaire