Il coupe le pied de sa compagne pour un plat de spaghetti

0
328
Il coupe le pied de sa compagne

Il coupe le pied de sa compagne pour un plat de spaguetti

La scène

La scène se déroule à Mfou, une banlieue située dans les périphéries de la ville de Yaoundé.  Un jeune homme appelé NDI NGON JEAN PAULIN âgé de 23 ans vit en couple avec Mademoiselle AKONO Sabine. Ce jour-là, mademoiselle Sabine fait la cuisine pour son conjoint (spaghetti) qui après avoir bien mangé demande à cette dernière de garder le reste au frais pour le lendemain à son retour du champ.

Le lendemain, les deux enfants pleurent de famine ce qui oblige l’épouse à leur servir le reste de spaghettis du papa. A son retour, il se dirige à la cuisine et constate que la marmite est vide. En colère, il se met à rouer de coups sa compagne. Malgré ses explications. Sa colère va plutôt grandissant et c’est comme cela que l’irréparable va se produire. Il prend une machette et découpe le pied de la jeune femme jusqu’à découper l’os.

Rapidement, elle est conduite à l’hôpital et le M. en cellule. La famille du coupable refusera de s’occuper de la prise en charge  de cette dernière. Car d’après eux, il s’agit d’une histoire de couple qui doit se régler.

Il coupe le pied de sa compagne

Une histoire comme les autres

Cette histoire bien que tragique est le quotidien de nombreuses femmes battues, humiliées et livrées à elles-mêmes par leurs conjoints. Incapables de porter plainte, de peur de subir les jugements de leurs familles ou alors par manque de moyens.

Le plus drôle c’est que très rarement le coupable est pointé du doigt. Pourquoi n’a-t-elle pas laissé les enfants affamés ? Pourquoi lui a-t-elle désobéi ? « Elle savait qu’il était violent mais est restée ».

L’affaire est actuellement entrain les mains des forces de l’ordre. En attendant que la suite de l’affaire soit réglée, une levée de fonds a été initiée afin de venir en aide à la victime. Si vous souhaitez vous aussi contribuer, contactez  via whatsap sa sœur Marie Clarisse Biloa. Numéro :  654 92 43 70 et par Orange Money :  656 03 02 89.

Source : Boris Bertolt

Laisser un commentaire