Le mariage de Coco Emilia & Francis Mvemba : les leçons à tirer

2
1086
Mariage civil de Coco Emila & Francis Mvemba

Ce samedi 10 avril 2021 est entré dans l’histoire des mariages people et a marqué officiellement devant autorités administratives, parents, amis (e) et surtout followers la fin du célibat de l’internationale biscuit de mer Camerounais.

Précédé d’un toqué-porte en Novembre 2020 et d’un mariage coutumier qui s’est tenu successivement à Babouantou (village ou s’est déroulé une cérémonie de bénédiction par les ancêtres dans le respect des traditions)  et au domicile des parents de coco le 06 Avril dernier.

Dot de Coco Emilia et Francis Mvemba

Ce jour la capitale Yaoundé a vibré au rythme du mariage civil de le belle Coco Emilia. Au-delà du côté people, de la starmania et de l’euphorie suscité par le mariage, il y a aussi plusieurs leçons à tirer de ce couple.

Aimer c’est décider de ne pas écouter les autres

Si l’on s’en tient au passé dit “Sulfureux” de Coco Emilia, pour plusieurs, c’était la femme à ne pas marier. “Jet-seteuse, histoire par ci par là, accusé d’être une pimentiére (prostitué)”, elle avait toutes les caractéristiques de celle à éviter surtout d’aprés les traditions africaines.

Mais pourtant son époux est tombée amoureux d’elle et a décidé de l’épouser. Prêt à tout lui offrir, à quitter son pays pour venir faire d’elle sa femme.

Fiançailles de Coco Emilia & Francis Mvemba

Certains diront qu’il faut patienter avant de crier victoire. De toute manière, il n’existe aucune garantie quand bien même il s’agirait du mariage des personnes dites “mariables”.

Aimer c’est accepter les fruits des entrailles de l’un et de l’autre

Coco Emilia et Francis Mvemba sont respectivement parents de deux adolescents âgés de 12 et 16 ans, avec un nouveau bébé à venir.

Lors de l’anniversaire de la fille de Francis, on a pu voir en commentaire sur le compte Instagram de ce dernier , un mot pour sa fille de la part de Coco Emilia “joyeux anniversaire ma fille”.

Coco Emilia et son fils

Pas “la fille de mon chéri”, mais “ma fille”. Oui aimer lorsqu’il y a des enfants avant c’est accepter de les intégrer, de les aimer et de composer avec eux une nouvelle famille.

Aimer c’est aussi se construire personnellement .

Parlons un peu de Coco Emilia .

Née le 07 Juillet 1990 à Yaoundé, Ilondo Nawe Claude Emilia est une camerounaise d’ici par son père d’origine Bamileke mais également d’ailleurs par sa mère espagnol-grecque-nigériane.

Beaucoup plus connu sur les surnoms Biscuit de mer, Maffeu, Reine mère, etc… elle est une jet-setteuse, entrepreneure et influenceuse qui après obtention de son baccalauréat a fait des formations parmi lesquelles celle d’hôtesse de l’air à Air France dans une école spécialisée de Paris.

Tour à tour égérie de plusieurs marques, elle est  aujourd’hui PDG de Elyam Institut et de Seven Code.

Et son époux ?

Agé de 38ans Francis Mvemba l’heureux élu qui a remporté le biscuit le plus chère du Cameroun, est un multimilliardaire congolais au parcours professionnel  intéressant. Quitté du Congo Zaïre sa terre natale pour la France, c’est dans la cité des Tarterets à Corbeille Essones qu’il grandira.

Francis Mvemba

Passionné de Football, il s’y lance mais très vite y met un terme en 2005 à cause d’une lésion au genou. En 2008, c’est dans l’entreprenariat qu’il se lancera en créant une entreprise de transport qui fermera également.

De retour au Congo dans l’extraction et la vente de diamant et d’or puis en 2010 il met sur pieds Eufrasia accompagné d’un homme d’affaire Suisse. C’est ensemble qu’ils conquirent le marché Burundais et Burkinabé, ensuite prirent d’assaut le Cameroun et le Congo.

Devenu millionnaire en 2014, de ses fonds propres soit 150 000 euros il crée la Fondation Eufrasia à fin de sortir les femmes et enfants de la rue.

En 2016, dans le but de promouvoir la légalité au Congo le l’homme d’affaire crée le PEC (Parti Emergence du Congo) et se présente en 2018 aux élections présidentielles qu’il ne remportera malheureusement pas.

Il est vrai que l’on peut trouver l’amour à tout moment. Mais l’une des plus mauvaises raisons que de se marier est de vouloir fuir la misère. Se construire, construire sa vie.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs débats sur “épouser un homme riche ” ont été lancé oubliant que Coco Emilia n’était pas une femme démunie.

Mariage civil de Coco Emilia et Francis Mvemba

En espérant que ces conseils vous aideront, Famille 2.O souhaite un heureux mariage aux nouveaux mariés et bon vent dans leur union.

Sources : Wikipédia

2 COMMENTS

Laisser un commentaire