Miss Mum and Glam Africa, la Grande finale !

A la une

Famille 2.0
Famille 2.0https://famille2point0.com
famille 2.0 est un magazine dédié à la famille moderne africaine.

S’assumer après la maternité, continuer à foncer et à poursuivre ses rêves. Tels sont les objectifs que s’est donnés Melissa Kouya au travers du concours Miss Mum and Glam Africa initié par son association Mum for Life Africa.

Après une compétition acharnée qui s’est déroulé dans les villes de Yaoundé et de Douala, ce sont 14 candidates qui ont été sélectionnées et qui ont dû s’affronter ce 28 mai à l’hôtel SAWA de Bonanjo devant les membres du jury. 

La Miss Mum and Glam 2022 est désormais connue ! Elle s’appelle NTOH Chantal, candidate N5.

Miss Mum and Glam Ntoh Chantal

Une organisation d’exception

10 HOO : heure d’ouverture de ce grand événement par le mum market… Des dizaines de mamans ont pu exposer leurs savoir-faire aux yeux du grand public. Accessoiristes, Créatrices de mode, ce sont des mamans ambitieuses, déterminées que le public a pu découvrir. Et surtout apprécier dans les différents stands dressés à l’entrée de la salle du concours.

Dès 18H00, le mum market a officiellement clos pour laisser place au concours Miss and Glam Africa 2022. Des hôtesses magnifiques, qui tour à tour vont accueillir les invités selon un ordre bien précis dans une salle magnifique.

Mum market

Un Jury et un MC haut de gamme

A 21H45, les MC officiels de l’évènement entrent en scène. Il s’agit de la pétillante Frida Choco Bronzé et de Moustik le Charismatik qui vont par leur sens de l’humour et de leur maitrise du micro entretenir les invités tout au long de la soirée.

  Ils vont donc accueillir les membres du jury : Murielle Blanche, Syndy Emade (marraine du concours), Josette Amiljo, Freddy Manyongo, Léonie Chedjou et le Dr Kate. La cérémonie peut donc commencer pour les mamans.

Une parade et un défilé majestueux

C’est avec une belle parade que les 14 candidates vont faire leur entrée. Who run the world : Un titre de Béyoncé qui reflète exactement l’objectif de cette cérémonie. De magnifiques couleurs, un dress code à craquer, des mamans entre 21 et 53 ans  qui s’assument sans complexe loin des standards que l’on a l’habitude d’observer dans les différents concours.

Les invités vont donc assister tour à tour au passage en tenue de sport, tenue traditionnelle des candidates à la suite du quel deux candidates vont être éliminés.

Parade

Le Mum Charity

Un autre aspect de ce concours était celui du mum Charity : une campagne de collecte de fonds destinés à équiper des salles qui vont acceuillir une cinquantaine de mamans avec pour objectifs de les former professionnellement.

En effet lancé il y a déjà quelques années, le mum charity avait pour but d’offrir 50 000 FCFA à des mamans nécessiteuses afin qu’elles puissent s’autonomiser et prendre soin de leurs familles.

A la suite du lancement de cette campagne, plusieurs cheffes d’entreprises vont donc proposer de partager leu savoir-faire plutôt que de l’argent. D’où la campagne de levée de fonds destiné à équiper les salles où les mamans viendront effectuer leurs cours.

Chaque membre de la salle sera donc encouragé à contribuer selon ses moyens afin de soutenir ce magnifique projet.

Mélissa Kouya présente le mum charity

La candidate est enfin connue

A la suite des deux passages en tenue de plage et de travail, le dernier passage, celui en tenue de soirée sera donc celui-là qui permettra de définitivement répartir les mamans.

Contrairement au traditionnel discours de défense des à Miss Mum Glam Africa, le jeu était différent. Adresser un poème à son/ses enfants ou à son conjoint est l’exercice auquel ses mamans ont été soumises. C’est ainsi qu’elles ont pu rendre des poèmes symbolisant des histoires uniques, magiques et tragiques plongeant le public dans un boom d’émotion.  

 A la suite, la nouvelle Miss Mum and Glam est enfin désignée par les membres du jury. Il s’agit là de NTOH Chantal, candidate N5, suivi de la première dauphine JANE HAMBO candidate n°10 et d’une seconde dauphine ROSITA NGOUE candidate n°9 qui en plus est nommé choix du public.

Elles recevront 250 000 FCFA du comité d’organisation, 150 000 FCFA de TIOF , 3 formations professionnelles chacune et 1 000 000 de FCFA de Syndy Emade.

La candidate n°12 Sezine Hortense, doyenne de cette édition, recevra le prix spécial du jury.  Belibi Félicité, le prix d’encouragement, Muriel Blanche le prix d’encouragement et Nourane Foster, le prix d’honneur.

Il est 4H00 lorsque s’achève ce magnifique concours que votre magazine Famille 2.0 s’est fait le plaisir de vous narrer !

Oups, une chose oubliée : la promotrice de votre magazine a pu pendant la cérémonie présenter le projet Famille 2.0 et offrir à 1 papa et une maman du jury une de leurs éditions.

Bravo à toutes les mamans qui ont participé et bravo à tous ceux qui ont soutenu cette initiative. Rendez-vous à la prochaine édition !

- Advertisement -spot_img

Laisser un commentaire

- Disponible -spot_img

Derniers articles

- Disponible -spot_img

Plus d'articles

- Advertisement -spot_img