Pourquoi est-il bon de consommer de l’alcool lorsqu’on est enceinte ?

0
1148
Femmes enceinte et alcool

Vous êtes enceintes et vous avez appris que boire de l’alcool n’était pas si dangereux lorsqu’on est enceinte ? Vous regardez autour de vous et vous voyez plein de mamans qui boivent de la bière et leurs enfants sont en pleine forme !

Cette histoire de bébés pas sains, c’est une affaire des enfants des blancs ! Eh bien vous avez raison ! Famille 2.0 a fait quelques recherches et voici quelques raisons pour lesquelles vous devez consommer de l’alcool lorsque vous êtes enceinte

Au premier trimestre, l’alcool augmente les risques de fausses couches, au 3eme trimestre, les risques de mort-né ou d’accouchement prématuré.

En effet, le placenta ne filtre pas d’alcool. Si vous en buvez, votre bébé en boit aussi. Maintenant rappelez-vous de vos actions lorsque vous avez saoulé (vous qui êtes adultes) et imaginez ce que cela peut avoir comme effets sur un bébé qui n’a même pas encore vos cellules de défenses ?

L’alcool peut causer des malformations

En effet l’alcool se propage dans le sang de l’enfant ce qui peut entrainer une malformation au niveau des organes tels que les reins, le cœur, les yeux et les oreilles.

Il affecte le développement du cerveau

Ce qui peut entrainer les problèmes d’apprentissage, de mémoire et de comportement.

Le syndrome d’alcoolisme fœtal

Syndrome  de l'alcoolisation foetale

Est un trouble courant mais encore sous-diagnostiqué découlant de la consommation d’alcool par la mère pendant la grossesse. Il peut être diagnostiqué lors des retards de croissance ou encore lorsque l’enfant est déjà grand. On pourra remarquer :

  • Des anomalies faciales et neuro développementales
  • un espace intercanthal accru,
  • un visage aplati et un nez court,
  •  un sillon naso-labial inexistant ou hypoplasique
  •  une bouche en arceau avec une lèvre supérieure mince.

C’est quoi ? Vous vous attendiez à ce qu’on vous cite les bienfaits de l’alcool pour votre bébé ? Eh ben il n’y en a pas les mamans. Surtout rappelez-vous que nous sommes toutes différentes .

Imaginez-vous que tout le monde autour de vous boive et vous aussi et que vous êtes la seule dont le bébé naisse avec le syndrome d’alcoolisme fœtal, cela changera t-il les conséquences ? Supporteriez-vous de voir votre bébé dans cet état pour ne pas avoir pris les conseils au sérieux ?

Autant mieux patienter et prévenir que de guérir.

J’ai pris de l’alcool sans savoir que j’étais enceinte

Si vous n’avez pris que très peu de verres (deux à trois  par semaine), cela n’est pas très dangereux pour le bébé.

 Selon la Société des obstétriciens et gynécologues du Canadaune faible consommation aux débuts de la grossesse ne constitue pas une indication d’interruption de grossesse.

Par contre si vous en avez pris beaucoup, faites part de cela à votre gynécologue qui saura quoi faire.

Je suis alcoolique

Si vous êtes alcoolique, alors la décision vous revient toute seule. Bien sûr vous pouvez vous faire accompagner par un médecin, vos amis, votre famille. Mais vous devez d’abord le vouloir et ensuite mener les actions qu’il faut.

Laisser un commentaire