Témoignages : elles vivent avec des enfants hyperactifs

0
729
enfants hyperactifs

Enfants hyperactifs

Si élever un enfant est une tâche épuisante, imaginez ce que c’est lorsqu’il s’agit d’un enfant TDAH (Le trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité). Sautes d’humeurs, incapacité à se tenir, à se concentrer, courses ici, cris par-là, les journées deviennent très vite des cauchemars.

 Ces mamans africaines nous racontent quelques anecdotes de leur  quotidien avec leurs enfants Hyperactifs …

Madame votre fille est très jolie’

Ma fille l’était, à 2 ans elle parcourait toutes les classes de son école avant de se laisser ramener à la maison, à 4 ans elle se permettait d’aller accompagner ses camarades chez eux avant de revenir à l’école attendre qu’on vienne la chercher, elle s’asseyait sur le banc de la maîtresse, parce-que seule elle arrivait à distraire toute la classe, cette même année elle a eu droit à un psychologue scolaire, j’étais convoquée à tout moment à l’école“. Maman Manuella

Je suis devenue hystérique à un moment tellement j’avais peur de fermer les yeux et d’avoir à le regretter…Le pédopsychiatre m’a rassuré que ça lui passerait avec l’âge mais que par contre il faudrait préciser aux dispenseurs de cours de ne point s’emporter face à son hyperactivité…Maman Janine

Chaque deux mois je fais face à un nouveau challenge avec lui. En ce moment c’est les chiots il y a peu c’était les patins à roulettes ensuite la natation ensuite le judo. Je ne désespère pas il finira par trouver sa voie et se calmer partout où il m’emmène je le suis.” Maman Fany

Quelles solutions ont elle adoptées ?

Pour la plupart, le sport, un régime avec moins de sucre.

« J’ai réduit le sucre, inscrit au judo et je paye $1 à chaque livre lu dans le calme. So far, ça marche. » Maman joyce

« Pour réduire l’Hyper activité: Réduire drastiquement le sucre biscuits, bonbons, yaourts, privilégié les fruits, réduire l’ananas. Activités sportifs conseillés : karaté judo, danse. Réduire le temps passé devant TV, les écrans téléphone tablettes ect… Ma fille hyper active a eu plusieurs surnoms: boule d’énergie, énergizer , Jack Bauer ect… » Maman Patricia

Mon fils aura 9 ans. A la base il est TDAH. D’où son hyperactivité. Aujourd’hui il fait le tennis et la piscine le week-end. Ça permet de canaliser son énergie. Après les cours à l’école il fait les cours d’anglais 2 fois par semaine. C’était pénible il y a quelques années. Mais aujourd’hui c’est gérable. Par contre quand il dort, il est très loin en attendant le jour suivant.” Maman Vanessa

L’Idéal c’est d’avoir toujours le visuel comme les pictogrammes pour aider l’enfant.

  • Avoir un horaire ou une routine flexible
  • Des règles et consignes claires et bien établies
  • Donner de courte explication
  • Réduire les stimuli
  • Suivre la médication si c’est prescrit et diagnostiqué Maman Arlette.

Et vous ? Votre enfant est-il hyperactif ?  Passez ce test sur Doctissimo….

Un point important :

l’hyperactivité touche beaucoup plus les garçons que les filles… Environ 1 fille sur 3 garçons. Si vous avez des soupçons, il est préférable de consulter votre pédiatre qui après vérifications  vous enverra par la suite chez le pédopsychiatre qui est le seul à pouvoir donner un verdict.

 Pour lui :

Surtout ne fouettez pas l’enfant ou ne passez pas le temps à le réprimander. Un enfant hyperactif a besoin qu’on l’accompagne et l’aide à canaliser son énergie.  Un comportement contraire risque plutôt de l’emmener à se replier sur soi et à faire davantage de bêtises.

Cours de judo, karaté, natation, pensez à lui faire faire des activités sportives et réduisez le sucre dans son alimentation. Le pédopsychiatre vous guidera dans la conduite à tenir.

Pour vous 

Prenez le temps de souffler, d’aller en vacances, ne vous culpabilisez pas si de temps en temps vous pétez un câble. Eduquer un enfant hyperactif met les nerfs à rude épreuve, allez vers d’autres mamans.

Si vous avez besoin d’adresses de pédopsychiatres, inscrivez-vous ici …. Et faites nous part de votre besoin….

Lisez nos autres articles sur la dyslexie..

 Nb : Par souci d’anonymat, les noms ont été changés.

Laisser un commentaire