Anglophone ou francophone : choisir l’école de son enfant au Cameroun

A la une

Famille 2.0
Famille 2.0https://famille2point0.com
famille 2.0 est un magazine dédié à la famille moderne africaine.

Bien choisir l’école de son enfant au Cameroun : une perception très relative

 La notion de bien dans le choix de l’école d’un enfant est très relative. Car elle dépend généralement de la vision que chaque parent a pour son enfant. Mais aussi des moyens financiers.

Dans cet article, il ne s’agira pas pour Famille 2.0 de valider ou pas des choix, mais de lister les choix les plus courants ainsi que leurs avantages et inconvénients.

Ceci afin de vous aider à prendre une décision éclairée pour vos enfants.  

Section anglophone ou francophone

Choisir l'école de son enfant

Dans un pays bilingue mais avec un pourcentage de francophones élevé (8 régions contre 02), la tendance est de plus en plus à la section anglophone. Ceci pour plusieurs raisons :

  • L’anglais est la langue la plus parlée dans le monde ce qui donne un énorme avantage sur le plan international.
  • Les enfants qui font la section anglophone dans un environnement francophone finissent pour la plupart bilingues du moins à l’oral.

Ce qui pousse de plus en plus de parents à y envoyer leurs enfants. Mais attention ! Avant de prendre cette décision, vous devez tenir compte de plusieurs paramètres.

Avez-vous une base en anglais ?

Car si vous devez suivre votre enfant et l’aider souvent dans ses devoirs à l’école, il faudrait bien que vous ayez une base. Ou encore que vous payiez des personnes pour les suivre. Ce qui doit être inclut dans votre budget.

Où souhaitez-vous qu’il poursuive ses études universitaires ?

En effet les deux universités publiques au système éducatif anglophone sont ceux de Buea et Bamenda. Si votre enfant suit un parcours anglophone classique, ce sont ces deux choix qui s’offrent à lui.

Il devra donc s’installer dans ces zones seuls si vous n’y avez pas de famille ou alors vous devrez opter pour des instituts anglophones ou encore l’envoyer à l’extérieur. 

Malheureusement beaucoup de parents font le choix d’envoyer leurs enfants dans un système anglophone sans y penser. Après le GCE , lorsque ceux-ci n’obtiennent pas de concours, ils se retrouvent à vadrouiller dans les universités francophones où ils sont complétement perdus.

Ecole privée ou publique

Privé ne veut pas dire riche et publique pauvre. Cela reste une question de perception et de projection. Même s’il faut l’avouer la question de finances entre toujours en compte.

Le privé c’est :

  • Plus d’encadrement et un meilleur suivi.

Mais c’est aussi (parfois)

  • Des humains habitués à ce qu’on leur donne tout et mette la pression. Ce qui rend brusque l’adaptation au monde professionnel ou dans une université publique.

Le public quant à lui c’est :

  • Chacun pour soi donc plus d’efforts de la part du parent.

Mais aussi :

  • un apprentissage à la vie réelle.

Proche ou éloignée ?

Comment aider un gaucher à devenir droitier

Il arrive que pour des raisons indépendantes de leur volonté, les parents habitent loin de l’école qu’ils aimeraient voir leur enfant fréquenter.

C’est alors là que certains parents choisiront la meilleure école proche de chez eux et d’autres leur école de choix même si cela demande à l’enfant d’effectuer des trajets semblables à des voyages chaque matin et chaque soir 5 jours sur 07.

Avant d’effectuer un choix, tenez compte de ceci :

Eloignée signifie :

  • Avoir un enfant qui arrive à l’école épuisé et rentre épuisé ce qui peut avoir un impact sur ses performances.
  • De très grand retards si bouchon il y a.
  • En cas d’oubli, impossible de retourner récupérer quoi que ce soit !

Il faudra donc bien évaluer la nécessité de l’inscrire si loin.

Proche ne veut pas forcément dire meilleur, cela veut aussi dire :

  • Choisir parfois une école par défaut : ce qui peut ne pas correspondre à la vision que l’on a pour cet enfant

Spécialisée ou pour tout le monde ?

Si vous avez un enfant différent (autiste, sourd-muet), bien choisir l’école de votre enfant est aussi une priorité.

En effet les spécialistes eux-mêmes ne s’accordent pas sur cette question. Pour d’autres, une école spécialisée, serait le meilleur choix. Tandis que pour d’autres, être dans un environnement d’enfants « normaux » favoriserait une meilleure adaptation.

Dans tous les cas, il faut tenir compte des faits suivants :

Une école spécialisée c’est :

  • Des enseignants spécialisés
  • Un meilleur suivi de l’enfant
  • Un cadre adéquat

Par contre :

  • Un environnement et des personnes très différentes de ce qu’il aura à affronter à dans le monde.

Une école normale c’est :

  • Côtoyer le monde au quotidien
  • Apprendre dans les mêmes conditions que tous

Par contre:

  • Pas ou un suivi moindre
  • Des camarades parfois moqueurs car ne comprenant pas la notion de différence

Dans tous les cas, votre choix aura toujours des avantages et des inconvénients. Sauf qu’il faudra que vous fassiez le choix en connaissance de cause. Bonne rentrée scolaire !

Vous avez aimé cet article ? Voici un autre article que vous apprécierez sûrement  » 04 points pour aider votre enfant à surmonter l’échec scolaire  »

- Advertisement -spot_img

Laisser un commentaire

- Disponible -spot_img

Derniers articles

- Disponible -spot_img

Plus d'articles

- Advertisement -spot_img